À propos

« La seconde main répond à des objectifs différents. Il ne s’agit pas uniquement de prix. Tout comme chaque histoire est différente, chaque budget l’est aussi. Vinted permet cela. »

– Armelle

J’ai passé beaucoup d’années à consommer de manière compulsive. Comme si j’avais toujours ce besoin de ressentir le plaisir d’avoir quelque chose de nouveau.

Un jour, je me suis réveillée en me plaignant que je n’avais rien à me mettre.

Et pourtant, mon dressing débordait de vêtements. Beaucoup d’entre eux n’avaient même jamais été portés.

Une prise de conscience qui m’a coûté chère, à tous points de vue.

J’avais dépensé beaucoup d’argent dans des vêtements que je ne mettais pas, et en excellente condition. Pourquoi les garder ?

Une amie m’a parlé d’une app, Vinted.

Et c’est là que tout a commencé.

Intéressée par la  communication et la nature humaine, Vinted est devenue mon terrain de jeu. Malgré des débuts maladroits et beaucoup d’erreurs, j’ai finalement compris comment réussir.

Par la même occasion, je me suis rendue compte que beaucoup de Vinties ont du mal à vendre. Et c’est ce qui m’a donné l’envie de créer Licorned. Une niche d’informations pour aider les Vinties enthousiastes à vider leur dressing plus vite, sans brader les prix.

Et pourquoi je parle de prix ?

Je considère l’association de la seconde main aux prix bas est une idée reçue.

Je crois fermement que la seconde main est une nouvelle opportunité. Pour la pièce en elle-même, mais aussi pour celui ou celle qui la choisit et compte la porter.

Si tout ceci a une valeur, à quoi bon dévaloriser ?