consommation

Est-ce que Vinted Arnaque ses Membres ?

Vinted, arnaque ?

Je crois ne pas me tromper en abordant un sujet sensible qui fait débat au sein d’une communauté de membres désabusés, et dont la confiance n’est plus qu’à un clic de l’effondrement.

Acheteurs comme vendeurs, Vinted les abandonne en cas de litige, bloque leurs comptes, ou encore refuse de les rembourser.

Pour tous ces membres, il n’y a pas le moindre doute. Vinted arnaque.

De l’autre côté, il y a le clan des épargnés. Les membres pour qui Vinted est une opportunité. Ceux pour qui le géant lituanien leur permet de se refaire une garde-robe vintage, abordable, ou de saison.

Et parmi ceux qui revendent leurs articles de seconde main sur Vinted, il y a ces étudiants qui bénéficient d’un coup de pouce financier. Ces jeunes mamans qui peuvent à nouveau faire plaisir à leurs enfants. Ou cette jeune active qui finance le voyage dont elle a toujours rêvé.

Alors, pourquoi les avis sont-ils si divergents ? Vinted arnaque-t-elle vraiment ses membres ? Et si oui, pourquoi continue-t-elle d’exister ?

Aujourd’hui, c’est ce à quoi je tente de répondre.

Les membres de Vinted, cible privilégiée des arnaqueurs du web

Un jour, alors que je consulte mon Vinted, je reçois un message un peu étrange…

“Bonjour, je suis très intéressée par l’article. Je souhaite vous l’acheter. Est-il toujours disponible ? Merci de me répondre à adresseemail@gmail.com”.

En fait, si ce message sonne bizarrement, c’est d’abord parce que je n’ai pas l’habitude d’en recevoir sous cette forme. Les messages reçus sur Vinted sont plutôt des propositions d’offres ou des questions sur l’article en lui-même.

Ensuite, personne ne laisse son adresse email pour poursuivre une discussion. On est déjà en train de discuter, pourquoi aller ailleurs ?

Enfin, cette question concernant la disponibilité de l’article. Pour moi, c’est logique. Si l’article est visible, il est disponible.

Note : Cette question n’est pas toujours le signe d’une arnaque sur Vinted. Certains acheteurs posent cette question parce que ton article peut être vendu sur plusieurs plateformes à la fois. L’acheteur veut s’assurer qu’il ne fait pas d’erreur au moment de son achat.

Étant familiarisée avec cette approche, je signale et bloque ce membre. Pourquoi ? Parce que c’est le scénario typique d’un escroc sur Internet. J’en parle plus en détails dans cet article.

Parmi ces approches, figurent également des promesses de remise en main propre, ou des incitations à payer hors de la plateforme.

Malheureusement, trop de membres se font avoir. C’est donc naturellement qu’ils se tournent vers le service client de Vinted pour dénoncer la fraude et récupérer leur argent.

Et quand Vinted donne raison à celui qui à tort, les membres expriment leur mécontentement en toute légitimité, et pointent du doigt le fait que Vinted arnaque, ou se rend complice d’arnaque.

Un reportage diffusé à la télévision par Sept à Huit sur TF1, relatait les expériences de membres de Vinted, victimes de fraude, et laissés à l’abandon par la plateforme lituanienne.

Vinted présente des signes de défauts de transparence

J’en ai fait un sujet d’article il y a quelques semaines (que tu peux retrouver ici).

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir active une action de groupe à l’encontre de Vinted pour “défaut de transparence” lié à la protection acheteur.

C’est un éternel flou artistique qui règne autour de ce sujet. En effet, Vinted déguise de simples frais de service que met en place toute plateforme de mise en relation (plus connus sous le nom de commission) en les appelant protection acheteur.

Est-ce que Vinted a raison ? Pas sur… S’il est vrai que les membres ne se sentent pas pris au sérieux, la tentation de se dire que Vinted arnaque monte en puissance.

En réalité, c’est la partie où Vinted parle de protection qui pèse lourd sur la balance…

En effet, les acheteurs pensent qu’ils sont protégés en cas de litige. Du coup, quand Vinted leur tourne le dos, c’est le chaos. Et c’est bien normal. Au final, il ne s’agit pas uniquement d’un manque de transparence, comme l’UFC-Que Choisir le reproche à Vinted, il s’agit aussi de bienveillance envers toute une communauté (donc de clients).

Si ce n’est pas la première fois que tu visites ce blog, tu connais mon affection pour la plateforme. Aussi bien d’un point de vue business (j’adore les success stories entrepreneuriales…) que pour y vendre mes articles de seconde main. Toutefois, je n’hésite pas à exprimer mon désaccord, quand désaccord il y a.

Pour stopper l’état d’esprit “Vinted arnaque”…

Je pense sincèrement que la direction devrait opter pour la modification de l’appellation de la protection acheteur pour des raisons évidentes de clarté.

Des membres déçus du service client

Ici, pas de favoritisme. Les membres – qu’ils soient particuliers, Vinted Pro, blogueurs ou influenceurs – sont victimes du même constat : le service client est désastreux.

Il est vrai que pour ceux n’ayant jamais rencontré la moindre difficulté sur la plateforme, il n’y a pas de quoi se prononcer. Mais pour les autres, l’histoire est différente…

“Je mets une étoile parce que je ne peux pas mettre moins”

« Vinted… à fuir ! Service client incompétent !”

“[…] Je pense vraiment qu’il faudrait monter un nouveau Vinted, avec un vrai service client […]. J’y faisais de belles trouvailles, mais je ne supporte plus la politique de cette application”.

“Service client, nul ! […] Entreprise de vol ! À fuir !”

Le sentiment que Vinted arnaque est donc bien réel.

Sur Trustpilot, 84% des avis sur Vinted sont mauvais. Quant à la note globale, elle se monte à une timide 1,4 étoile sur 5. (Autant te dire que si ton Vinted affiche cette note, bonjour les ennuis). À date, la plateforme d’avis de consommateurs compte 6365 opinions vis-à-vis de Vinted.

Et pourtant, si l’on compare ce chiffre aux 16 millions de Vinties en France, ça ne représente seulement que 0,03% de clients mécontents. On comprend mieux pourquoi Vinted ne s’en inquiète pas outre mesure. Et comme dirait le dicton, “il n’y a pas de mauvaise pub !” (il n’y a que de la pub).

De même, si tu imagines que sur les réseaux sociaux y sont prêchées les louanges de Vinted, il n’en est rien. C’est même pire… que l’on soit sur Facebook, Instagram, et même LinkedIn, les membres n’hésitent pas à déverser leur colère (hum, heureusement que Facebook n’appelle plus les pages des marques Fan Page…)

Et encore une fois, ce sont les mêmes mots-clés qui reviennent : Vinted arnaque, incompétent, service client inexistant, à fuir…

Bon, ben, on sait pourquoi on ne reçoit jamais de mail de Vinted nous demandant de donner notre avis sur le service hein…

Maintenant, une question subsiste. Malgré toutes ces plaintes…

Pourquoi Vinted est encore debout ?

Pour sa mission

L’entreprise n’en a jamais rougi. Faire de la mode d’occasion le premier choix dans le monde. Autrement dit…

Devenir le leader mondial de la mode de seconde main.

Et pour atteindre cet objectif, il faut imaginer qu’à la tête de l’entreprise y  siègent des profils résolument déterminés.

Pour sa notoriété

Qu’on le veuille ou non, Vinted est populaire. Quand on pense à vendre ou acheter de l’habillement de seconde main, quel nom nous vient naturellement à l’esprit ? Au passage, merci au matraquage de pubs télévisées que l’entreprise lituanienne exerce tel un véritable lavage de cerveau.

C’est dans ces spots TV que l’on voit des acteurs se glisser dans la peau de membres pour crier le désormais célèbre slogan “Tu ne le portes pas ? Vend-le !”

D’ailleurs, les explications du processus d’achat et de vente dans les pubs de Vinted me font toujours sourire, car elles sont d’une simplicité déconcertante… aux antipodes de ce qui se passe réellement sur la plateforme. Attention, ce n’est pas pour autant que j’affirme que Vinted arnaque…

Au final, ça plaît, c’est tendance, notamment auprès d’une clientèle jeune. Et dans les esprits, si ça passe à la TV, c’est forcément bien… pas vrai ?

Pour son capital

Vinted pèse lourd… 3,5 milliards d’euros. Avec un compteur affichant plus de 45 millions de membres à travers le monde et une présence sur 15 marchés – la plateforme, soutenue par d’importants investissements financiers, affiche la France comme premier marché.

En 2020, en rachetant United Wardrobe, son concurrent néerlandais, Vinted emporte avec elle une riche expertise marketing.

En juin 2021, Vinted fait l’acquisition de l’entreprise néerlandaise Bloom. Si tu ne la connais pas, voici comment elle se présente :

“Cabinet de conseil spécialisé dans la stratégie de croissance numérique. Nous aidons les grandes entreprises et les start-ups prometteuses à développer leurs activités en ligne”.

Bloom Amsterdam x Vinted

C’était quoi la question déjà ? Ah oui, pourquoi Vinted est encore debout…

Conclusion

Si pour certains Vinted arnaque, je reconnais faire partie de ceux qui ne connaissent jusqu’à présent des expériences positives sur l’application de seconde main (à peu de choses près).

Cela dit, je ne vis pas dans le monde des Bisounours, et ne suis pas insensible aux mauvaises pratiques qui existent sur la plateforme.

Ce n’est pas la première fois que je parle d’arnaques sur le blog. J’ai d’ailleurs failli en faire les frais à plusieurs reprises.

C’est pourquoi j’ai créé un magazine hors-série spécial vente dans lequel je te donne – entre autres – plus d’astuces sur comment repérer les arnaques. Télécharge-le dès maintenant en cliquant ici.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :