business

Vinted Traverse l’Atlantique et Lance sa Plateforme au Canada

Décidément, on a pas fini d’entendre parler de Vinted…

Dans un post publié il y a quelques semaines, je faisais référence à un éventuel lancement de Vinted outre-atlantique. L’info est tombée il y a peu…

Vinted annonce son tout récent lancement au Canada.

Cette information tombe peu de temps après le lancement du service Vinted Pro en France, et d’une nouvelle levée de fonds d’un montant de 250 millions d’euros.

Jusqu’à maintenant, Vinted concentrait la majorité de sa présence en Europe. En effet, ce ne sont pas moins de 13 pays qui sont concernés. Avec le Canada, Vinted empoche ainsi son quatorzième marché. Et à dimension internationale, “s’il vous plaît”.

Le 26 mai dernier, Thomas Plantenga, le PDG de Vinted déclarait :

“Nous avons renforcé notre présence en Europe ces dernières années, mais la mission de l’entreprise a toujours été de promouvoir et faire grandir la mode d’occasion à travers le monde. Cela inclut d’offrir cette opportunité à plus de personnes au-delà des frontières européennes. Le Canada nous fait faire un pas de plus.”

Du coup, pourquoi le Canada ?

Réponse…

Les Canadiens sont familiers de la mode de seconde main

Selon une étude menée par Vinted, un peu plus du tiers des Canadiens ont acheté des articles de mode de seconde main.

Quant à ceux qui ne sont pas encore passés à l’acte, plus de la moitié des sondés envisagent d’acheter ou même vendre des articles de mode de seconde main online.

Ce qui les motive ? L’envie de donner une seconde vie à leur garde-robe plutôt que de la jeter pour 45% d’entre eux. Le fait de pouvoir gagner de l’argent est également un critère non négligeable.

Thomas Plantenga identifie le Canada comme un marché porteur qui correspond à ce que Vinted propose en terme d’offre.

Vinted débarque au Canada alors que des acteurs comme Depop (que Etsy vient tout juste de racheter pour 1.3 milliard) Poshmark, ou encore ThredUP y opèrent déjà massivement.

Affaire à suivre…

Des conditions de vente et d’achat quasiment inchangées

Comme en France, sur Vinted Canada, la mise en vente d’articles est sans frais.

Pour les acheteurs, Vinted facture 5% et 1.10 $ de frais de protection acheteurs.

Si le taux de 5% ne change pas, le montant des frais fixes est un peu plus “élevé” que chez nous puisqu’au moment où j’écris cet article, 1.10 $ (dollar canadien) équivaut à 0.75 €. Le montant des frais fixes est de 0.70 € en France.

Donc pas de grands changements, Vinted s’appuie de nouveau sur le modèle économique revu par Thomas Plantenga en 2016.

À noter que seules les catégories femme, homme, et enfant sont actuellement disponibles au Canada.

Des nouvelles rubriques

Liquidation

Un détail ayant attiré mon attention est l’apparition d’une rubrique appelée Liquidation. Mais qu’est-ce que c’est ?

Vinted permet aux membres canadiens d’ajouter dans la catégorie Liquidation tout article qui n’aurait pas été vendu dans les sept jours à compter de son inscription.

Sur le papier, ça semble plutôt cool, mais attention aux conditions…

C’est l’algorithme de Vinted qui choisit le prix en fonction des articles similaires vendus sur la plateforme (et connaissant l’algorithme “français”, les prix que suggère Vinted sont aux ras des pâquerettes !)

En gros, les membres ont la possibilité de brader leurs articles au bout de sept jours si ceux-ci ne se vendent pas.

En échange ?

Vinted met l’article en avant à 19h et pendant 3 jours dans le fil d’actu des membres avec une étiquette rouge indiquant “la bonne affaire” (un peu comme un Boost chez nous en fait).

De l’autre côté, les membres “s’engagent” à ne pas modifier le prix de l’article en Liquidation. Dans le cas contraire, l’article est automatiquement supprimé de la rubrique.

Il est possible de refuser de mettre un article en Liquidation. Dans ce cas, l’article reste à sa place au prix “normal”.

Enfin, attention si l’article n’est toujours pas vendu dans la section Liquidation au bout de trois jours. L’article retourne dans son dressing et garde son prix bradé.

Voilà comment Vinted aguiche les membres à vendre rapidement… grâce à une stratégie de prix bas.

Avec 45 millions de membres, oui, Vinted peut inciter ses membres à vendre toujours plus bas. Mais pour les vendeurs n’ayant pas 45 millions d’articles à vendre, ça se passe comment ?

Apprends à connaître nos vendeurs

La plateforme met en avant le profil de six vendeurs représentés par une photo, le pseudo, et le nombre d’abonnés.

Cette nouveauté renforce le côté “réseau social” de Vinted, tout en se rapprochant de l’outil payant que l’on connaît bien en France, le Dressing en Vitrine.

Qu’est-ce qu’on aimerait voir Vinted intégrer la promotion de vendeurs de façon gratuite sur le fil d’actu en France.

Bientôt ? On l’espère.

Conclusion

Il y a quelques semaines, Vinted faisait part à la communauté qu’un nouvel itinéraire de livraison internationale serait prochainement disponible.

Est-ce que Vinted va permettre la vente au Canada depuis la France ? Ça m’en a tout l’air !

Et si c’est le cas, c’est une bonne nouvelle. En tant que vendeur, tu vas pouvoir doper encore plus ta visibilité.

Néanmoins, si l’inverse est vrai, et que les Canadiens vont vendre en France, la concurrence sera d’autant plus intense…

Et qu’est-ce que ça veut dire ?

User de nouvelles stratégies pour passer devant tout le monde.

Prêt.e à relever le défi ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s